AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♦ Welcome Invité sur Sydney City ♦ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♦ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♦
♦ Welcome Invité sur Sydney City ♦ N'oubliez pas de créer des liens, topics sans oublier des sujets si vous voulez que le forum marche ♦ N'hésitez pas à surveiller les diverses annonces et new. N'hésite pas à te connecter sur la Chat Box le staff y est souvent ♦

Partagez|

MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité






MessageSujet: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 4:57


Mary Abbey Taylor
Je m'appelle Mary Abbey Taylor , je suis venu au monde le quinze mars mille neuf cent quatre-vingt-trois à Melbourne une ville situé en Australie. Ce qui fait que je suis un membre des Australiennes. Depuis un moment maintenant j'exerce la profession de traductrice au musé d'art. Côté cœur, je suis célibataire, et je suis bisexuelle, sans préférence. Ah et une dernière chose, on me dit souvent que je ressemble Mila Kunis, c'est vrai ?
caractere

Bipolaire. Lunatique. Impulsive. Trois petits mots pour la décrire. Sûrement les trois pires traits qu’une personne puisse avoir. Les deux premiers vont de paires, rendant la personne d’un coup heureuse, et une fraction de seconde après, renfermée sur elle-même ou triste à n’en plus pouvoir. On ne dirait pas quand on voit la jeune femme, mais c’est uniquement parce qu’elle ne le montre pas. Devant les autres, elle reste la brune pétillante, joyeuse avec un grand sourire, naturel ou faux. Elle garde la tête sur les épaules et elle ne veut pas affecter les autres par son caractère très changeant. Même si ça fait mal et même si c’est dur, elle garde son sang froid et ne défaille – presque – jamais. Seule, elle se laisse aller à une mélancolie sans nom ou à une colère qu’elle enferme en elle depuis bien trop longtemps. Avec ses amis, elle arrive à rester elle-même, bien que certains ne comprennent pas cette « particularité ». Son dernier trait revient souvent quand elle est seule. Sa rage explose et elle ne peut plus se contenir. Parfois, elle y arrive. D’autres fois, non. Elle est humaine, avec ses défauts, mais aussi ses qualités avec sa grande sociabilité et joie de vivre. Juste que certains jours, rien ne va. Comme tout le monde.
the story

Quelques jours seulement avant le début du Printemps. Des cris émanant de deux personnes différentes. Ceux d’une mère souffrant encore d’avoir mit au monde son premier enfant et ceux dudit enfant. Une petite fille d’ailleurs. Non loin d’elles se trouvait un homme qui les couvait du regard, malgré son cœur qui se serrait en entendant de tels hurlements des deux femmes qu’il aimait tant. Son sourire prouvait qu’il ne pouvait être plus heureux qu’en cet instant. Le volume sonore diminua petit à petit. Le nourrisson venait de partir pour les premiers soins et la femme avait réussi à se calmer en posant son regard sur celui de l’homme dont elle était tombée raide dingue amoureuse lorsqu’ils étaient à la faculté ensemble. Cinq ans d’amour et un lien entre eux venait d’arriver dans ce monde. Mary Abbey Taylor. Un petit bout de chou qui faisait déjà leur bonheur depuis neuf mois. Neuf mois d’impatience qui arrivait enfin à terme. L’homme s’approcha de celle qu’il aime pour l’embrasser, mais leur retrouvaille fut de courte durée, car leur fille fit irruption dans la pièce, tenue délicatement par une infirmière. Le petit être était en parfait état de santé et elle était promise à un bel avenir.

Son enfance fut baignée dans l’amour que lui prodiguait sa famille. Et son petit frère âgé de deux ans de moins qu’elle ne tâcha pas le tableau. Tout allait très bien et elle se révélait être une petite très calme et pleinement conscience de ce qu’est la vie. Douée à l’école, curieuse de tout, son chemin se poursuivit très vite sur celui des arts. Peinture, théâtre, littérature, spectacle, etc.. Et ses parents furent surpris de ne pas la voir abandonner ceci. A peine sept ans, c’était tout ce qu’il y a de plus surprenant. Le sport ne l’attira jamais, même pas les « sports de filles » comme la gymnastique ou l’équitation. La seule chose qu’elle affectionnait était la danse. Toutes les sortes de danse d’ailleurs. Au début, c’était les danses de salon. Puis, en grandissant, ce fut les danses classiques, modernes et jazz. La musique lui prenait aussi un temps incroyable. Elle ne s’essaya jamais à un instrument, mais l’écouter lui suffisait. Evidemment, la musique classique. On pourrait croire à un enfant alien, mais elle avait juste des goûts différents, rien de plus.

Tout ceci ne pesait pas du tout sur ses études ou ses relations amicales. Au contraire. Les gens se trouvaient être curieux de rencontrer une personne qui puisse faire ou écouter des « trucs de vieux ». Elle trouvait cela amusant et bien qu’elle ne les force pas, tout se passait au mieux. Ses parents étaient encore une fois étonnés que ses amis ne se moquent pas d’elle. Melbourne ou la ville ouverte d’esprit ? Peut-être oui. Jusqu’à quel point, c’était ça le problème. Ce souci arriva durant son adolescence. Toujours plongée dans son monde d’art, elle fit une étrange découverte un soir : une de ses amies l’avait invité chez elle. Une très bonne amie. Très proche. Trop peut-être. Mais elle avait toujours qualifié leur proximité comme normale. Ça ne l’avait jamais choqué. Mais ce soir, ce ne fut pas pareil. Parce qu’elles s’étaient embrassées. Son premier baiser. Et elle s’en souviendrait toute sa vie d’ailleurs.

Rien de plus. La vie avait continué et leur amitié n’avait pas faillit. Aucun geste ne fut plus déplacé que quelques baisers de temps à autre. Elle n’avait jamais trouvé ça répugnant, étrange ou quoique ce soit d’autre. Son attirance pour les hommes restait, mais elle trouvait les femmes tout aussi désirables. Plus grande, leurs routes se séparèrent, son amie partant pour la capitale Banberra. Le contact fut coupé et la vie continua sa route. Ses études se spécialisèrent dans les arts et les langues qu’elle affectionnait aussi. Elle n’en oubliait pas la danse et la musique qu’elle fusionna avec plaisir. Sa vie ressemblait à un rêve que l’on étire. Les souffrances, elle les gérait comme tout le monde. Le bonheur, elle le contenait et se rechargeait chaque jour pour être heureuse. Aucune tragédie.

Les choses semblaient ne pas se dégrader. Avec ses diplômes en poche, elle dit au revoir à ses parents pour partir à Sydney, la ville dont elle rêvait depuis tant de temps. Mais voilà, une fois arrivée, elle eut écho de meurtres ou suicides – elle n’avait pas réellement compris ce qu’il se passait – et son caractère en prit un coup. Pas de paranoïa, mais une bipolarité s’installa chez elle. Allez savoir pourquoi. Le fait d’être seule. Ou ne pas supporter autant de peur et de colère passée. Envers quoi, envers qui. Autant de questions sans réponses. La demoiselle restait un mystère à elle toute seule, mais elle s’ouvrait sur certains sujets. Raconter sa vie ne lui plait pas, mais elle reste elle-même et ne se bloque que rarement. Il faut juste éviter de l’énerver et un grand sujet : l’amour.
behind the computer



Je me présente, je m'appelle Louise mais on me connait plutôt sous le nom de Lou' et je suis âgé(e) de dix-neuf ans. J'écris environ vingt-trente lignes d'RP. J'ai trouvé ce forum sur Facebook et je le trouve sublime ♥ . Pour finir, prout (a) .





créée par sweet peach


Dernière édition par Mary A. Taylor le Lun 26 Nov - 6:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


¤ Belle et Zen ¤

avatar



☮ Age : 30
☮ Messages : 2626
☮ Activité RP : 3344
☮ Célébrité : Ashley Tisdale




MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 5:09

Welcome
Bon courage pour la suite de ta fiche

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneycity.forumsactifs.net


Invité


Invité






MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 5:22

    Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas


¤ Belle et Zen ¤

avatar



☮ Age : 30
☮ Messages : 2626
☮ Activité RP : 3344
☮ Célébrité : Ashley Tisdale




MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 5:23

Je suis disponible pour toi si besoin

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneycity.forumsactifs.net




avatar



☮ Age : 27
☮ Messages : 335
☮ Activité RP : 234
☮ Célébrité : Morris Pendlebury




MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 5:50

BIENVENUUUUE ! danse
Bonne continuation pour ta fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question ! ♥

_________________
EN CONSTRUCTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://screaminsilence.forumactif.com/


Invité


Invité






MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 6:21

    Merci encore tongue
    J'ai terminééééééééééééééé ! string
Revenir en haut Aller en bas


¤ Belle et Zen ¤

avatar



☮ Age : 30
☮ Messages : 2626
☮ Activité RP : 3344
☮ Célébrité : Ashley Tisdale




MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch. Lun 26 Nov - 6:25


Bonjour,
Tu es validé, je te souhaite la bienvenue à Sydney.

Le staff de Sydney City est ravi de t'accueillir parmi les membres du forum et t'encourage vivement à venir [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] puis à, pourquoi pas, [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] afin de pouvoir te faire tout un tas de potes pour plus de fun lors de tes rp sur le forum !
Encore + de fun ?
• Désormais, demander [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] est possible, à utiliser sans modération !

• N'hésites pas à nous [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneycity.forumsactifs.net





Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch.

Revenir en haut Aller en bas

MARY ∞ My Taylor is not rich, b*tch.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mary Higgins Clark.
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Mary Elizabeth BRADDON
» Mary Shelley (et Frankenstein)
» The Borrowers (Les Chapardeurs) de Mary Norton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIVE FAST DIE YOUNG :: Les personnages :: Présentations :: Présentations rejetées-